Porosité versus présentéisme 25 Mars 2013

  • L’organisation des cadres de la CFDT a réalisé une enquête auprès de 3 000 cadres.
  •  Il en ressort la mise en évidence d’une évolution importante : la montée de la porosité entre vie privée et vie professionnelle (près des trois quarts des répondants disent travailler régulièrement à leur domicile).
  • Cette situation est vécue contradictoirement : d’un côté, il s’agit d’une forme d’émancipation (autonomie dans le travail) mais, de l’autre, cela entraîne une augmentation des tensions au sein de leur famille.
  • La durée de présence sur le lieu de travail reste cependant élevée (de l’ordre de dix heures par jour). L’enquête signale une appréciation plutôt négative des cadres sur ce sujet, regrettant une culture du présentéisme qui reste vivace, des représentations mentales dans les directions qui mesurent l’investissement des cadres à l’aune du temps passé dans l’entreprise.

On voit que le télétravail intervient comme un révélateur, à la fois, des aspirations des salariés à maîtriser les manières dont ils effectuent leurs activités de travail, et des résistances des directions à modifier significativement leurs critères de fonctionnement.


sources :
Monique Boutrand, secrétaire nationale de la CFDT, L’Humanité, 21/01/2013
www.humanite.fr

Tags :
Présentéisme, Enquête, CFDT, Cadres, Porosité, Vie professionnelle, Travail à domicile, Autonomie, Durée de présence



image technologies
Valid XHTML 1.0 Strict