Pourquoi la "révolution douce" du télétravail ne prend pas? 08 Juillet 2013

40 ans après le premier programme Telecommuting de Jack Nilles (Université de Californie du Sud) moins de 2 % de la population télétravaille à temps plein aux USA et en Europe, mais il s ‘agit surtout de cadres.

Des experts américains listent les obstacles :

  • « le télétravail engendre ou déclenche une révolution sociale dans l’organisation et c’est toujours effrayant pour les dirigeants »
  • « le bureau remplit toujours une fonction sociale importante »
  • « les salariés craignent de rester à l’écart d’une promotion éventuelle »
  • « d’autres s’inquiètent que leur patron ayant réalisé que le travail pouvait être fait à la maison, il pourrait aussi bien réaliser qu’il peut être fait à l’étranger »
  • « beaucoup de ce qui contribue à la construction d’une équipe se joue dans des moments informels »

Si parler de révolution peut paraître excessif, il n’en demeure pas moins que la plupart des obstacles cités témoignent surtout d’un manque d’imagination des managers et d’une conception de l’homme et du travail finalement assez pauvre.


sources :
Paris Tech Review, 24/03/2011
www.paristechreview.com

Tags :
USA, Obstacles, Jack Nilles



image technologies
Valid XHTML 1.0 Strict