Fibre optique 12 Aout 2013

On connaît depuis longtemps l’importance stratégique de l’équipement On connaît depuis longtemps l’importance stratégique de l’équipement en fibre optique : nul doute qu’il s’agit là d’un élément essentiel dans les niveaux de compétitivité et d’attractivité d’un pays. Comme souvent sur les terrains stratégiques, la France n’est pas en bonne position : avec 3 % seulement des raccordements des abonnés au haut et au très haut débit, elle se situe au 17e rang en Europe, au niveau de la Turquie.

Parmi les facteurs susceptibles de ranimer une flamme pour l’instant vacillante, figurent  la multiplication des écrans dans les foyers, la télévision 3D (forts demandeurs en bande passante) un expert comme Pierre-Michel Attali, membre de l’Institut de l’audiovisuel et des télécommunications en Europe, place ses espoirs dans une diffusion significative du télétravail (surtout dans la mesure où les activités de travail intègreront de plus en plus des séquences vidéo).

Si les entreprises utilisatrices commencent à ressentir cette nécessité, si le gouvernement et les élus semblent sensibilisés, il reste la question cruciale de l’investissement ; et en cette matière, les opérateurs intervenant sur le territoire national (sauf Numericable) semblent plutôt timides et développent une vision exagérément court-termiste.


sources :
Agoravox, 12/10/2012
www.agoravox.fr

Tags :
Fibre optique, Compétitivité, Attractivité, Ecrans, Télévision 3D, Pierre-Michel Attali, Vidéo, Gouvernement, Elus locaux, Opérateurs télécoms, Numéricable



image technologies
Valid XHTML 1.0 Strict