La Poste 30 Septembre 2013

Le 5 juillet, le groupe La Poste a annoncé la signature d’un accord d’entreprise sur l’introduction du télétravail (signé par les syndicats CFDT, CFTC, CGT, FO et CFE-UNSA*).

Les buts poursuivis par le groupe sont une meilleure conciliation entre la vie professionnelle des postiers et leur vie privée, la réduction des temps de transport, la prévention des risques, le développement durable et le renforcement de l’accompagnement dans l’emploi des collaborateurs handicapés.

Le télétravail est limité à deux jours par semaine ; il est ouvert à tout postier volontaire, utilisant dans son travail les technologies de l’information et faisant preuve d’une autonomie avérée.

La décision d’ouvrir le recours au travail à distance est prise par le manager direct du salarié ; en cas de refus, ce dernier peut saisir une commission de conciliation.

Le télétravail peut s’effectuer au domicile du salarié (dans ce cas, La Poste prend en charge les frais spécifiques engagés par le collaborateur) ou dans un centre de proximité (appartenant au groupe ou loué à cet effet).

*SUD non signataire


sources :
Indice RH, 12/07/2013
www.indicerh.net

Tags :
La Poste, Accord d'entreprise, CFDT, CFE-CGC, CGT, CFTC, FO, SUD, Vie professionelle - vie privée, Durée autorisée, Temps de transport, Volontariat, Prise en charge des frais, Prévention des risques, Développement durable, Handicaps, Autonomie, Comission de conciliation, Centre de proximité



image technologies
Valid XHTML 1.0 Strict