BYOD : Les avis divergent 02 Décembre 2013

Une étude commandée par la société D-Link (réalisée auprès de 1 500 personnes en France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni) montre que tous les salariés n’adhèrent pas au nouveau modèle du BYOD*.

Si certains trouvent positive la réduction des frontières entre vie privée et vie professionnelle, d’autres sont plus dubitatifs : 62 % déclarent mal maîtriser la confusion ainsi créée ; 44 % préfèrent voir maintenue une délimitation stricte entre les deux mondes ; 15 % estiment disposer de moins de temps libre.

Les moins favorables sont paradoxalement les plus jeunes.

Les problèmes techniques  sont également cités : sécurité, confidentialité, autorisations d’accès, compatibilité, accès aux applications, lenteur des réseaux.

*BYOD : Bring Your Own Device (Travaillez avec votre propre matériel)


sources :
Indice RH, 24/10/2013
www.silicon.fr

Tags :
D-Link, BYOD, Vie professionelle - vie privée, Temps libre, Jeunes, Sécurité, Confidentialité, Accès, Réseaux



image technologies
Valid XHTML 1.0 Strict