Plan gouvernemental 09 Décembre 2013

La deuxième grande conférence sociale pour l’emploi (20 et 21 juin 2013) a défini un programme d’expérimentation du télétravail, dans l’optique de faire évoluer l’organisation du travail et le fonctionnement au sein des  entreprises, pour tenter de relier les objectifs de performance économique et de qualité de vie des salariés.

Dans le cadre de l’accord Qualité de vie au travail, signé en juillet, l’Anact* a été missionnée pour réaliser cette opération qui vise à réduire le handicap signalé par une de ses chargées de mission, Florence Loisil : « En limitant le télétravail à un aménagement du temps et du lieu de travail, les entreprises se privent d’opportunités de changement organisationnel que le télétravail pourrait introduire » (et ce d’autant que 90 % des chefs d’entreprise français déclarent ne pas connaître les potentialités existantes en matière d’introduction du travail à distance).

*Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail


sources :
Anact, 14/10/2013
www.anact.fr

Tags :
Anact, Conférence sociale pour l'emploi, Qualité de vie au travail, Florence Loisil, Chefs d'entreprise



image technologies
Valid XHTML 1.0 Strict