Et au Luxembourg 15 Octobre 2012

  • Soucieuse de rester attractive sur le marché du travail, la banque ING Luxembourg a décidé d’introduire le travail à distance au sein de son organisation.
  • Nicolas Rasson, directeur des ressources humaines présente le projet : « Un des principaux éléments de notre stratégie était d’évaluer l’output (rendement) de nos salariés plutôt que de compter leurs heures de présence au bureau. Il était donc logique de penser au télétravail ».
  • Un règlement interne a été établi fixant les questions relatives à la prise en charge des coûts et de l’entretien des matériels par l’employeur, le respect de la vie privée des salariés, la règle du volontariat, l’obligation de veiller à la protection des données…
  • « Le système est gagnant-gagnant. Il permet aux salariés de mieux organiser leur vie privée, mais aussi d’éviter les bouchons… Et puis nous avons pu constater que leur productivité augmente de 40 à 50 % quand ils travaillent chez eux » (Nicolas Rasson).
  • Les salariés concernés semblent sensibles à cette nouvelle « relation de confiance » introduite dans leur entreprise… un changement de mentalité est en cours…

La preuve par l’exemple que le télétravail est possible, bénéfique aux salariés et aux entreprises. 


sources :
Le Quotidien, 22/08/2012
www.lequotidien.lu

Tags :
Luxembourg, Banque, Attractivité, Marché du travail, Rendement, Heures de présence, Règlement intérieur, Bouchons, Productivité, Confiance, Mentalités



image technologies
Valid XHTML 1.0 Strict