Le big-Data, nouvelle frontière de l'innovation 19 Novembre 2012

  • Le Big Data se présente comme une nouvelle manière de traiter l’information, en innovant dans trois directions (la règle des trois V) :
  • le volume : les masses d’informations potentiellement utiles à une entreprise augmentent de façon exponentielle : on parle aujourd’hui de zettaoctets (1021) ou de yottaoctets (1024)
  • la variété : au-delà des désormais traditionnelles données internes structurées, on doit aussi prendre en considération des données externes, dont beaucoup sont non-structurées : messages sur les réseaux sociaux, images, achats en magasin…
  • la vélocité : « Le big data est nécessaire quand il faut prendre une décision d’affichage d’une bannière en 6 à 100 millisecondes » (Gregory Bazagne, Critéo).
  • Il s’agit d’une nouvelle fonction dans l’entreprise, celle de la capacité d’analyses statistiques de données variées, à grande échelle et à grande vitesse ; elle se situe entre les services informatique et marketing.
  • Cette nouvelle dimension de la vie de l’entreprise semble acquérir une dimension stratégique dans les compétitions concurrentielles planétaires.

Les qualités de réactivité et d’agilité, maintes fois soulignées quand il s’agit de promouvoir le travail à distance et le travail collaboratif, prennent ici une tout autre dimension.

Cela constitue une raison supplémentaire, certes indirecte, mais non moins urgente, pour mettre en œuvre de nouvelles manières de travailler au sein des entreprises.


sources :
CIO-Online.com, 12/10/2012
www.cio-online.com

Tags :
Big Data, Donnée non structurées, Réseaux sociaux, Statisticien, Réactivité, Agilité



image technologies
Valid XHTML 1.0 Strict