Les bouchons coûtent cher. 11 Février 2013

  • Une étude internationale, menée par le Centre for Economics and Business Research (CEBR) compare les coûts liés aux embouteillages, en France, en Grande-Bretagne et en Allemagne.
  • Pour ce qui concerne la France, le coût total est évalué à 5,55 milliards d’euros par an, soit 623 euros par foyer.
  • Ces coûts sont de deux ordres :
  • des coûts dits « directs » (heures de travail perdues, surconsommation de carburant…) : ils représentent 3,88 milliards d’euros ;
  • des coûts « indirects » (renchérissement du prix des produits…) : 1,67 milliard d’euros.
  • 77 % des salariés français utilisent leur véhicule automobile pour aller travailler : plus qu’en Grande-Bretagne (69 %) et en Allemagne (66 %) ; ce qui représente 7,8 millions de déplacements par jour.
  • Les heures perdues se situent à 45,4 en moyenne annuelle en France : 57,8 à Paris (suivent : Lyon : 45,0 ; Bordeaux : 43,7 ; Toulouse : 39,7…) ; 66,1 à Londres ; 57,9 à Stuttgart ; 57,5 à Cologne ; 54,5 à Hambourg…

L’étude confirme l’importance des gâchis, aussi bien pour les individus concernés que pour leurs entreprises, pour qui cette question ressort comme un handicap de rentabilité (et il faudrait bien sûr, ajouter à cette liste, les dégâts phénoménaux infligés à la planète).

La question reste ouverte de savoir pour quelles raisons les chefs d’entreprise, placés devant ces constats, ne prennent pas les mesures qui permettraient d’améliorer leurs résultats, de rendre leurs collaborateurs plus heureux et plus efficaces, et d’obtenir une meilleure image écologique ?


sources :
Le Monde .fr et AFP, 11/12/2012
www.inrix.com

Tags :
Embouteillages, France, Grande Bretagne, Allemagne, Heures de travail perdues, Surconsommation de carburant, Renchérissement des prix, Déplacement domicile-travail, Pollution, Rentabilité



image technologies
Valid XHTML 1.0 Strict